Sunday, March 30, 2014

Africa Trek 2 (fr)

C’est  le deuxième livre que j'ai lu entièrement en français. Le premier était «L'appel de l'ange». Le roman, dont j’écris aujourd'hui, «Afrika Trek 2» par Sonia et Alexandre Poussin, est un exemple de la littérature de voyage, mais pas seulement. C'est un record de la deuxième étape de leur marche du sud au nord de l'Afrique.

«Africa Trek 2» est sous-titré «Du Kilimandjaro au lac de Tibériade». Le but de leur voyage n'était pas un touristique, bien que dans de nombreux endroits ils ont eu le temps et la possibilité de visiter musée, sites archéologiques, etc. Le but de leur voyage était de rencontrer des gens qui vivent dans les endroits par où ils passaient.
Avec eux, nous apprenons à connaître les habitants des villes et villages en Tanzanie, le Kenya, l'Ethiopie, le Soudan, l'Egypte et Israël. Selon leurs comptes, dans 639 jours, ils ont rencontré 646 personnes. Beaucoup d'entre eux ont les montré leur hospitalité et tellement de cœur, qu'ils assurent qu'ils se les souviendront pour le reste de leur vie. Parmi leurs hôtes, il y avait des scientifiques, des fonctionnaires, mais aussi les pasteurs, les habitants des villages pauvres. Cela ne signifie pas que la hausse a été le chemin de velours. Il y avait aussi désagréables, même dramatiques, situations, lorsque (en Ethiopie) ils ont été plus d'une fois lapidée par groupes d'enfants.
Tout au long de plus de 700 pages de ce livre passionnant nous apprend sur la vie quotidienne, les coutumes, les traditions, mais aussi les rites religieux des peuples d'Afrique, leur lutte avec les difficultés résultant de la faiblesse de l'économie du pays, le manque de travail, ou les conflits tribales et sectaires.

Ce livre a attiré mon attention car aller au Kenya ou en Tanzanie est l'un de mes rêves. J’avais espéré y lire des descriptions de beaux endroits, des rencontres avec les animaux sauvages et toutes les choses qui enflamment notre imagination au son du mot «Afrique». Aucune de ces choses. Mais malgré cela, je ne suis pas déçu. Je tiens à dire que ce livre se peut lire dans un souffle. Probablement. Dans mon cas, c'était différent, parce que je l’ai lit en français qui n'est pas ma langue maternelle. J'ai rencontré beaucoup de nouveaux mots et expressions, aussi  ceux de un langage familier. Mais surtout, je suis fasciné par la fascination des auteurs avec des gens qu'ils ont rencontrés. Une fois de plus, j'ai réalisé que ce qu’est le plus précieux dans les voyages, c’est ne pas du tourisme, mais de rencontrer des gens...

Africa Trek 2. Du Kilimandjaro au lac de Tibériade
Langue: Français
Éditeur: Éditions Robert Laffont SA, Paris, 2005, Série: Pocket
Pages: 763
Site officiel:  www.africatrek.com

Ce post est également disponible en polonais et en anglais
Share:

0 komentarze:

Post a Comment